Ça y est, j'ai une serre !

J'ai toujours rêvé d'avoir une serre...
Quand j'ai eu le terrain qui permettait d'en installer une, j'en ai reçu une en cadeau d'anniversaire.

VAUDESSON (02320)

  • 02320 VAUDESSON
  • Contact : Contacter l'URCPIE de Picardie

POURQUOI UNE SERRE ?

Les années précédentes, mes tomates ont souvent été victimes du mildiou. Comme je jardine au naturel , il va de soi que je ne les traite pas. Je n'avais plus envie d'utiliser de bouillie bordelaise car cela déséquilibrait mon sol. Et puis avec les enfants qui jouent tout le temps au jardin, je n'avais plus envie de mettre aucun produit (même ceux tolérés en Agriculture Biologique) dans mon jardin. Une serre permettait de limiter les risques d'apparition du mildiou (à condition que celle-ci soit bien aérée).
Par ailleurs, j'avais assez mal réussi mes aubergines et mes poivrons les années précédentes. Un peu de chaleur me permettrait de mieux réussir ces cultures et d'expérimenter les melons !


IMPLANTATION DE LA SERRE

La serre qui m'a été offerte mesure 8 mètres de long, sur 3 mètres de largeur et 2 mètres de hauteur.
Comme il s'agit d'une serre assez bon marché, elle est très légère et peut s'envoler facilement (ce qu'elle a d'ailleurs fait dans la première semaine de son existence !). Je l'ai donc fixée grâce à des fers à béton pliés en deux et profondément enfoncés dans le sol. Maintenant, elle reste tranquille, même par grand vent !
Après un an d'expérience, je pense la déplacer à l'automne pour des raisons esthétiques d'une part (elle découpe le terrain en deux, elle est trop visible), mais aussi pour des raisons liées à l'arrosage (mon terrain étant en pente, je compte la descendre un peu plus bas car le terrain est un sera légèrement plus humide à cet endroit, ce qui nécessitera moins d'arrosage). C'était un premier essai !


SERRE ET ARROSAGE

Comme la pluie ne rentre pas dans la serre, il est nécessaire d'arroser. L'arrosage est différent d'un potager classique. Il est régulier, mais pas forcément abondant. Avec une saison de recul, je me rends compte que je n'arrose pas forcément plus qu'avant, mais à un rythme différent. Au final, j'ai utilisé les mêmes quantités d'eau que l'année précédente. La serre n'est donc pas forcément plus consommatrice en eau.
L'année prochaine, j'aimerais construire un récupérateur d'eau de pluie qui me permettra d'arroser la serre, mais cette année, je n'ai pas encore eu le temps de le faire.


QUELS LÉGUMES DANS LA SERRE ?

J'ai planté 16 pieds de tomates, 12 pieds d'aubergines, 6 pieds de poivrons et 4 pieds de melon.
Je prends bien soin d'aérer la serre correctement. L'aération se fait par des fenêtres disposées sur toute la longueur, de chaque côté, que l'on peut ouvrir ou fermer individuellement.
Comme la serre est exposée plein sud, cela m'a également permis de planter plus tôt que ce que j'avais l'habitude faire au potager l'année dernière. Mes plants sont effectivement bien plus grands que l'année dernière à la même période lorsque je n'avais pas encore de serre.

PUBLICATIONS

Fabriquer un tunnel avec de la récup'

map
person_img

URCPIE de Picardie

Union Régionale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement Tel : 03 23 80 03 02

Vous souhaitez valoriser une initiative sur votre territoire ? Vous avez une ressource à nous suggérer ou une date intéressante à partager ? N'hésitez pas à nous contacter !


Vous pouvez télécharger notre Fiche Initiative vous permettant de témoigner d'une expérience ou de décrire une action. Vous pourrez ensuite la joindre dans le formulaire de droite. Si vous joignez des images, mettez le tout dans un fichier archive ZIP. Merci !

CONTACT

© 2016 / URCPIE DE PICARDIE - Siège social : 32 route d'Amiens - 80480 DURY
Adresse de Correspondance : 33 rue des Victimes de Comportet - 02000 MERLIEUX-ET-FOUQUEROLLES / Tel : 03.23.80.03.02