L'aquaponie, une technique économe en eau

  TECHNIQUE :

De nouvelles techniques culturales se développent de nos jours pour allier production alimentaire et préservation de la ressource en eau. C'est le cas notamment de l'aquaponie, un système qui unit la culture de plantes et l'élevage de poissons.

VILLENEUVE-SAINT-GERMAIN (02200)

  • Les Étomelles (pépinère d’entreprises) Zone industrielle
    Avenue Flandres Dunkerque
    02200 VILLENEUVE-SAINT-GERMAIN
  • Contact : VEGETO
    06.63.84.51.55
    vegeto.aquaponie@gmail.com

QU'EST-CE QUE L'AQUAPONIE ?

Le terme "aquaponie" est formé de la fusion des mots aquaculture (élevage de poissons et autres organismes aquatiques) et hydroponie (culture de plantes par de l'eau enrichie en matières minérales).

Concrètement, la culture est irriguée en circuit fermé par de l'eau en provenance de bassins à poissons. Des bactéries aérobies transforment l'ammoniaque contenu dans les déjections des poissons en nitrates directement assimilables par la végétation. L'eau purifiée retourne ensuite dans l'aquarium, évitant ainsi tout rejet de nutriments dans le milieu naturel.
Les déchets solides, qui contiennent notamment du phosphore et du potassium, sont récupérés pour être minéralisés par des bactéries et ramenés à l'état liquide.
Cette technique vise à reproduire des processus et des interactions biologiques observables dans l'écosystème naturel. On veillera donc à n'utiliser aucun produit phytosanitaire afin de ne pas intoxiquer le système ou perturber son bon fonctionnement.

Inspirée de techniques développées par les Aztèques, l'aquaponie s'est beaucoup développée en Asie et, plus récemment, a connu un véritable essor dans les pays anglosaxons (Australie, Etats-Unis...). Il s'agit d'une méthode à la fois productive, économe en espace et peu gourmande en eau, ce qui explique son succès grandissant dans les zones désertiques et en milieu urbain. En France, l'aquaponie connaît un engouement croissant et compte depuis quelques années ses premières fermes aquaponiques.

Un autre avantage de l'aquaponie est qu'elle est aussi bien applicable à l'échelle des particuliers que des maraîchers cherchant à diversifier leur activité ou des pisciculteurs soucieux de valoriser les déchets organiques issus de leur élevage. Elle présente également un intérêt pédagogique susceptible d'intéresser les écoles, les maisons de retraite et diverses entreprises.


CONCRÈTEMENT, COMMENT ÇA SE PASSE ?

Deux des principaux systèmes de culture sont le raft (ou radeau) et la tour.

Le raft est constitué de bassins surélevés sur lesquels sont placés des plaques en polystyrène. Celles-ci sont percées pour accueillir des pots, chacun contenant une plante soutenue par un substrat, généralement des billes d'argile. Les racines baignent directement dans l'eau (la concurrence racinaire est donc limitée) où elles puisent les éléments nécessaires à leur croissance. Des bulleurs assurent une bonne oxygénation de l'eau, condition nécessaire au bon développement des bactéries et des végétaux.

La tour est équipée de pompes qui acheminent l'eau du bassin jusqu'au sommet de tuyaux verticaux. L'eau ruisselle ensuite à travers les pots suspendus avant de retourner au bassin.

Outre les matériaux de construction initiaux, les intrants réguliers de ce système sont la nourriture pour les poissons (achetée ou auto-produite), les pots, le substrat des plantes et l'énergie électrique alimentant les pompes et lampes en cas de culture en intérieur sans lumière naturelle. On choisit alors généralement des LED qui ont une faible consommation et dégagent peu de chaleur ; il faudra veiller à adapter le spectre des longueurs d'ondes en fonction des plantes cultivées. L'aquaponie peut être pratiquée dans une serre mais aussi en extérieur car la circulation de l'eau favorise des températures stables et réduit les risques de gel.


UN EXPERT VOUS CONSEILLE !

Pour réussir en aquaponie, il est nécessaire de :
- Contrôler régulièrement le pH de l'eau (ajustable par des apports d'eau de ville ou d'eau de pluie enrichie en bicarbonate ou en chaux).
- Contrôler les taux de nitrites et nitrates
- Équilibrer le ratio plantes/poissons, qui dépend notamment de la taille du bassin et des espèces choisies (les plantes et les poissons peuvent être à vocation ornementale et/ou comestibles). En règle générale, 10kg de poissons nécessiteront environ 100g de nourriture par jour pour une surface cultivée de 5m². On obtient au final une récolte de l'ordre de 20kg de plantes pour 1kg de poisson.

Un large éventail de plantes peut être cultivé, des aromatiques aux légumes feuilles en passant par les légumes racines ou les fraisiers (certains systèmes permettent même de faire pousser des arbres fruitiers !). Elles ne nécessiteront ni arrosage ni désherbage.
Comme souvent, la diversité est gage de réussite puisqu'elle permet d'optimiser l'utilisation des différents nutriments. Toutefois, on observe parfois des carences en fer dans les légumes aquaponiques.Le choix de l'espèce de poisson dépendra surtout des variations de température de l'eau sur l'année. L'espèce la plus communément élevée est le tilapia car il s'agit d'une espèce omnivore, robuste, comestible et à croissance rapide. Des espèces comme la carpe, la truite, le sandre, l'esturgeon ou encore des espèces tropicales ont également été expérimentées avec succès.

Alors n'attendez plus, l'aquaponie est à la portée de tous les curieux de jardin !

PUBLICATIONS

Jardiner sans pesticides : la pratique des méthodes naturelles au jardin

Irrigation : techniques d'économies d'eau

Les économies d'eau - Vidéo

map
person_img

URCPIE de Picardie

Union Régionale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement Tel : 03 23 80 03 02

Vous souhaitez valoriser une initiative sur votre territoire ? Vous avez une ressource à nous suggérer ou une date intéressante à partager ? N'hésitez pas à nous contacter !


Vous pouvez télécharger notre Fiche Initiative vous permettant de témoigner d'une expérience ou de décrire une action. Vous pourrez ensuite la joindre dans le formulaire de droite. Si vous joignez des images, mettez le tout dans un fichier archive ZIP. Merci !

CONTACT

© 2016 / URCPIE DE PICARDIE - Siège social : 32 route d'Amiens - 80480 DURY
Adresse de Correspondance : 33 rue des Victimes de Comportet - 02000 MERLIEUX-ET-FOUQUEROLLES / Tel : 03.23.80.03.02